News / événements

Le projet « Une Maison pour nos Aînés » franchit 2 étapes importantes

par Mireille Scholder, directrice du secteur Hébergement et Ateliers

Les architectes Mann et Capua Mann, ainsi que les membres des commissions de construction et des utilisateurs ont fourni un travail important depuis plus d’une année pour affiner le projet « Une Maison pour nos Ainés ».

L’objectif était de conjuguer adéquation aux besoins (en priorité ceux des futurs habitants et bénéficiaires), réalités financières et limites de coût.

Aujourd’hui, l’enveloppe du bâtiment de même que la répartition des locaux sont définis. Au terme d’un exercice parfois difficile, où nous avons dû renoncer à des aménagements qui auraient apporté des plus en confort – comme une grande terrasse ou un bassin thérapeutique, des cabinets de douche et WC individuels – le projet fait toujours rêver et met la qualité de vie des résidents au centre.

Nous avons pu faire reconnaître par le Service de prévoyance et d’aide sociales (SPAS) la nécessité de chambres plus spacieuses que la norme pour pouvoir utiliser les chaises et moyens auxiliaires qui nous permettront de lever les personnes les plus dépendantes et de leur faire vivre encore des moments de partage et convivialité jusqu’en fin de vie. Le partage d’une douche WC, pour deux chambres, constitue un progrès par rapport à la situation actuelle de WC sur l’étage. Une salle de bain pour chaque groupe de 6 résidents nous permettra de faire bénéficier chacun des soins d’hygiène et de peau en respectant leur rythme de vie.

L’avant-projet a donc été accepté par le SPAS, certes avec un certain nombre de recommandations à mettre en oeuvre pour l’étape suivante, celle du projet définitif.

Nous allons maintenant travailler avec la commission des utilisateurs sur le détail de chaque pièce. Deux résidents, via le groupe « Donner son avis », ont demandé à être associés aux choix de l’aménagement des chambres. Ils se sont engagés à concerter leurs pairs de l’actuelle Maison pour Personnes Vieillissantes (MPV) sur leurs souhaits et participeront aux prochaines commissions.

A l’heure où j’écris, les plans sont prêts à être signés et le dossier de mise à l’enquête déposé. Il reste quelques détails techniques à régler avec la Ville de Lausanne, mais nous avons bon espoir qu’au moment où vous lirez ces lignes le dossier soit entre les mains de la Municipalité de Lausanne et la mise à l’enquête sur le point de devenir une réalité…

 

Partagez cette page :
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • PDF

Les commentaires sont fermés.